honey, syrup, pouring

LES BIENFAITS DU MIEL POUR LA SANTE

Les bienfaits du miel  pour la santé sont multiples et nombreux: nutritionnels, thérapeutiques et

  cosmétologiques. Aujourd’hui on va détailler ses vertus  propriétés thérapeutiques 

avec ses principales  indications  en médecine humaine.

  Les actions antioxydantes, anticancéreuses,

antimicrobiennes  et cicatrisantes du miel  ont été traitées dans des articles antérieurs.

le miel possède :

Une action anti-anémique :

 Cette action  bénéfique pour la santé serait en relation avec la présence

de fer et de cobalt dans le miel. Le cobalt est un composant normal de la

vitamine B12 qui intervient dans l’organisme lors de la biosynthèse de

nombreuses substances et dans différents mécanismes, notamment

comme activateur de l’hématopoïèse.

 Une action apéritive et digestive :

 Les acides présents dans le miel influencent favorablement l’appétit et la digestion.

miel

Des propriétés antitussives, expectorantes et adoucissantes :

 En effet, le miel calme la toux, facilite l’expectoration et soulage les maux de gorge.

Des vertus calmantes :

 Il les doit essentiellement aux plantes dont il est issu. Il favorise également le sommeil.

bienfaits du meil pour la santé

Régulerait la fonction cardiaque :

 De par sa composition en sucres, le miel est un excellent carburant pour le muscle cardiaque.

De plus, l’acétylcholine contenue dans le miel permet de ralentir et de régulariser le

rythme cardiaque, ce qui favorise la diminution de la tension artérielle et

assure une meilleure circulation sanguine au niveau des artères coronaires.

 Améliorerait la circulation sanguine : 

En effet, il augmente la résistance capillaire et stimule l’hématopoïèse, ce qui retarde le 

vieillissement vasculaire et diminue les effets de la sénescence.

 Lutterait contre la constipation chronique :

 De part sa forte concentration en fructose, le miel possède un pouvoir laxatif doux.

Activerait la croissance :

 Des observations faites chez plusieurs centaines

d’enfants montrent que le miel ajouté dans les aliments, à la place du

sucre, favorise la croissance corporelle. Cet effet serait en relation avec la

présence d’oligo-éléments qui améliorent l’absorption et peut-être le

transport des minéraux, calcium et magnésium en particulier.

bienfaits du miel pourla santé

Aiderait l’organisme à se défendre : 

Le miel apporte les substances nécessaires pour aider l’organisme à se défendre contre les agressions

d’origine interne ou externe, en particulier, des substances anti-oxydantes

qui peuvent piéger les radicaux libres et aider l’organisme à éliminer

diverses toxines. De plus, le silicium contenu dans le miel est un

stimulateur du système immunologique.

Le miel permet donc de renforcer le système de défense immunitaire, et ainsi, de mieux résister aux

agressions en général.

 Possèderait un pouvoir de détoxification du foie :

 De par leur nature, les sucres du miel sont susceptibles d’exercer une certaine hépato-protection.

Ainsi, certaines intoxications seraient enrayées par l’absorption de miel.

 Le miel pourrait protéger contre des empoisonnements d’origine alimentaire

ou contre les effets néfastes de l’alcool au niveau du foie. 

Cette activité protectrice serait en relation avec la métabolisation du fructose qui crée

des conditions favorables à l’action de détoxification du foie. De plus, les

flavonoïdes présents dans le miel, ont une action antitoxique hépatique.

 Des propriétés dynamogéniques : 

Cet effet s’exerce sur l’ensemble des organes. En effet, le miel augmente 

la consommation d’oxygène  au niveau cellulaire, ce qui accroît 

la nutrition et la vitalité de chacun des tissus qui interviennent

 dans  la composition du corps .

Participerait à l’équilibre du système neurovégétatif :

 Le miel contient une vaste gamme de minéraux, de vitamines et de nombreux

 autres éléments à l’état de traces et dont les quantités varient

en fonction de la présence de grains de pollen. Cette association, qui crée

les conditions d’une bonne régulation des processus métaboliques,

participe aussi au maintien de l’équilibre du système nerveux.

 Améliorerait la spasmophilie : 

Le miel contient dumagnésium ce qui améliore la spasmophilie.

 Lutterait contre le vieillissement : 

Le miel contient des flavonoïdes capables de neutraliser les radicaux libres par leurs actions 

antioxydantes et protectrices des sites nucléophiles de l’ADN (l’agression de l’ADN cellulaire par les

 radicaux libres peut être à l’origine du vieillissement tissulaire)

bienfaits du miel pour la santé

Usage du miel dans les affections ophtalmiques : 

l’usage du miel pour le bien être de l’œil est l’un des plus anciens répertorié dans la pharmacopée apicole. Le miel soulage selon son origine florale (thym ou lavande) : la conjonctivite, la

kératite (lésion et inflammation de la cornée), la blépharite (inflammation du bord de la paupière),

 les maladies de la rétine (exemple de la dystrophie).

Dans ces cas particuliers, le collyre au miel atténue la sécheresse des yeux, les larmoiements,

 la fameuse et désagréable sensation de « grain de sable », la photophobie et l’oedème des paupières.

NB : Les risques de vergetures durant la grossesse ou lors d’une prise de poids

peuvent être diminués par un massage du ventre, des seins et des fesses avec du

miel de lavande, d’oranger, de tilleul, ou toutes fleurs de montagne.

 Usage du miel en art dentaire:

Peu de publications scientifiques concernent la place du miel dans les soins dentaires.

Des recherches ont cependant été menées pour connaître l’effet du miel sur le

processus cariogène.

La carie dentaire est une maladie d’origine bactérienne qui entraîne une destruction

progressive de la structure minéralisée de la dent à partir d’un point superficiel.

En l’absence de traitement, elle aboutit à une infection du parenchyme pulpaire 

et à des complications pouvant aboutir à la perte de la dent.

Les bactéries le plus souvent associées aux lésions carieuses sont Streptococcus mutons

et des lactobacilles .

Ces micro-organismes vont transformer les hydrates de carbones

(essentiellement le saccharose) en composés acides qui vont attaquer la surface des

dents. De plus, les S. mutons ont la capacité de synthétiser des dextrans et des levans

qui vont constituer un réseau autour des dents; réseau qui va faciliter l’adhésion

d’autres bactéries.

Les chercheurs  ont  étudié l’effet du miel sur certaines bactéries de la plaque dentaire

(Streptococcus mitis, Streptococcus sobrinus, Loctobocillus cosei).

Le résultat de cette étude montre que le miel stoppe la croissance de ces bactéries, et

bloque ainsi la sécrétion de composés acides.

Cependant, cette étude ne prend pas en compte le Streptococcus mutons qui joue

pourtant un rôle important dans la formation des caries. Il faudrait d’autres

recherches pour mieux évaluer la place du miel dans le traitement des caries.

Cette indication thérapeutique semble tout de même assez paradoxale. En effet,

même si le miel ne contient que de faibles quantités de saccharose, il est

principalement composé de sucres.  » apparaît donc surprenant de préconiser le miel

pour soigner les caries.

Les propriétés anti-inflammatoires et cicatrisantes pourraient trouver des applications

en art dentaire.

 Usage du miel dans l’ulcère gastroduodénal et  la dyspepsie:

Empiriquement le miel a toujours été indiqué pour soulager les dyspepsies.

Helicobacter pylori est une bactérie qui provoque des gastrites et des ulcères

gastriques ou duodénaux. Connaissant les pouvoirs antibactériens du miel, des

chercheurs ont testé la sensibilité d’Helicobacter pylori vis-à-vis du miel.

Le miel affecte in vitro la croissance et la viabilité de cette bactérie, d’une part, du

fait de l’effet antibactérien (peroxydasique et non peroxydasique) et, d’autre part,

du fait de l’effet osmotique.

d’autres  ont évalué le potentiel gastro protecteur de différents miels

ainsi que d’une solution sucrée. Ils ont donné à des rats des substances agressives

pour l’estomac telles que l’éthanol, l’indométacine et l’aspirine et ont observé l’effet

des miels et de la solution sucrée sur les lésions. Que ce soit avec les miels ou avec la

solution à base de sucres, les chercheurs ont constaté une nette réduction de

l’étendue des lésions hémorragiques des muqueuses gastriques.

Cependant les miels se sont montrés plus protecteurs que la solution sucrée; la forte concentration en hydrates de carbone n’est donc pas la seule responsable de l’effet protecteur

Applications du  miel en cosmétologie:

Les vertus du miel au niveau de la peau sont incroyablement nombreuses :

adoucissant, cicatrisant, détoxifiant, hydratant, émollient, humectant,

rafraichissant, anti-irritant, nourrissant, stimulant de la régénération des cellules

épidermiques, et toutes ces propriétés font de lui un excellent allié pour la beauté.

Le miel convient à tous les types de peaux, qu’il nourrit, adoucit et tonifie .

Le miel est aussi un excellent remède naturel pour les cheveux fragilisés

auxquels il rend toute leur souplesse et leur brillance .

On peut ainsi le retrouver dans toute une gamme de produits cosmétiques : baume à

lèvres, lotions pour nettoyer le visage, gommages, masques, crèmes hydratantes,

soins anti-âge, savons, shampooings, etc. Après de longues années d’études, la

recherche Guerlain a utilisé les produits de la ruche et plus particulièrement le

miel et la gelée royale pour leurs capacités à activer les processus de réparation

tissulaire et par conséquent à lutter contre l’effet du vieillissement. Guerlain s’est

servi de ces découvertes pour créer des produits d’exceptions tels que le sérum

Abeille Royale. Ce sérum est composé d’une association inédite de quatre produits

de la ruche : le miel d’Ouessant, le miel de thym, le miel de trèfle de Nouvelle

Zélande, et de la gelée royale .

 Tout le monde peut-il prendre du miel ?

Le miel est d’une totale innocuité, même à doses très élevées ; il ne provoque aucun

effet secondaire particulier aux doses recommandées. Les exceptionnelles douleurs

gastriques qui peuvent parfois apparaître sont le plus souvent dues à une ingestion

ponctuelle trop importante et/ou trop rapide. Il n’a aucune incompatibilité avec des

médicaments. Il n’a aucune contre indication particulière et peut donc être utilisé par

tous, depuis l’âge de 2 ans  jusqu’à un âge avancé, y compris par la femme enceinte.

Toutefois, il ne  faudra  pas utiliser le miel pour les touts petits 

(avant l’âge de 1 an), afin d’éviter le risque de botulisme.

Il n’est déconseillé que dans quelques cas bien précis : en cas de pathologies graves

 reconnues chez les diabétiques mal équilibrés, ayant des complications vasculaires sévères, un angor instable, et une artérite très évolutive ; sont aussi concernés les porteurs de lithiase urinaire

oxalique ; ceux ayant une hypothyroïdie non traitée ; ou ceux atteints de maladies

endocriniennes mal équilibrées, comme les hyperlipémies associant des anomalies

métaboliques et lipidiques sévères dont une hypertriglycéridémie importante.

Dans tous ces cas, un avis médical est absolument indispensable avant toute

consommation régulière de miel .

  Allergies au miel :

Les produits de la ruche comportent un grand nombre d’allergènes provenant du

corps des abeilles et des produits qu’elles récoltent (pollens, nectar, miellat,

propolis) et fabriquent (miel, gelée royale). Toutefois, la fréquence des allergies au

miel reste faible (quelques cas isolés) compte tenu de l’importance et de la

diffusion mondiale de sa consommation. Les symptômes de cette allergie sont

variés : urticaire généralisée, urticaire et angio-oedème, urticaire et rhinite, angiooedème

isolé, symptômes digestifs (douleurs abdominales et/ou diarrhée), asthme,

 anaphylaxie aiguë.  Le diagnostic d’allergie au miel est basé sur

l’anamnèse, l’histoire clinique, les tests cutanés réalisés avec le miel, tandis que

les résultats donnés par le dosage d’IgE sériques spécifiques sont inconstants.

En effet, si les IgE du sérum des allergiques aux abeilles sont capables

de fixer un grand nombre de protéines du miel, la prévalence de l’allergie

 au miel reste faible chez les allergiques aux hyménoptères ou chez les apiculteurs.

 En revanche, l’allergie aux pollens, en particulier de Composées

(armoise, camomille, pissenlit), constitue un facteur de risque d’allergie au miel. L’éviction des produits en cause est la seule possibilité. Il faut se méfier, car le miel

 et le pollen sont souvent masqués dans les produits 

alimentaires, diététiques et énergétiques 

 En Conclusion:

L’ensemble de ces propriétés donne un champ d’application assez vaste au miel.

Toutefois, le miel est avant tout un aliment qui permet vraisemblablement

de prévenir ou de ralentir le développement d’un nombre important de maladies 

et seulement ensuite, un « médicament » susceptible de traiter certains troubles et affections.

Même si les indications que nous avons  évoquées  sont réelles, cela ne signifie pas bien sûr,

 que le  miel est toujours capable, à lui seul, de résoudre complètement

 le trouble ou l’affection  considérée. Suivant l’origine et la gravité du trouble 

ou de l’affection, le miel sera pris seul ou  associé à un traitement spécifique.

Si  vous avez apprécié le contenu n’hésitez pas à les partager  avec
 
 vos amis et votre famille. Abonnez  vous à la newsletter pour 
 
recevoir de nouveaux articles sur la thématique de  santé, nutrition
 
 et bien être.
 
 
Si vous êtes intéressés par les  remèdes naturels , les vertus thérapeutiques des plantes
 
 et la phytothérapie et vous voulez développer plus vos connaissances dans ce domaine,
 
 je vous propose ce livre sur les traitements et les remèdes naturels à base de plantes:
  • Vous découvrirez la nature précise et la structure chimique d’une plante. Et comment elles réagissent au corps et aux organes internes
  • Vous découvrirez des remèdes naturels pour traiter toutes sortes de troubles… comme le rhume ou prévenir la grippe.
  • Les compléments les plus importants à base de plantes que vous pouvez ajouter à votre alimentation.
  • Les remèdes naturels pour vous aider à retrouver une peau fraîche et rajeunie!
  • Vous apprendrez les concepts de santé naturelle: L’hydrothérapie, la phytothérapie, Eclectic Médecine et Hygiène Naturelle
  •  

Pour découvrir plus ce livre cliquez ici: 

Partagez sur

1 réflexion sur “LES BIENFAITS DU MIEL POUR LA SANTE”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *